Produits

Responsabilité pour ses produits

Dans notre volonté de créer pour nos clients une valeur ajoutée écologique et économique à travers nos produits et services, nous veillons particulièrement à une utilisation rationnelle de l’énergie et des ressources aussi bien pendant la phase de production que celle d’utilisation.

x

À travers son portefeuille diversifié, Voith dessert cinq marchés globaux: énergie, gaz et pétrole, papier, matière premières ainsi que transport et automobile. Nous développons dans tous ces secteurs des solutions pour nos clients, en assumant la responsabilité de nos produits et de nos services. Pour notre approche stratégique, nous utilisons trois leviers:

Nous offrons une garantie de qualité et de sécurité: Voith est synonyme d’excellents produits fiables dont nous garantissons la qualité à travers une gestion des risques et de la qualité.

Nous entretenons le dialogue avec nos clients: nous collaborons avec beaucoup de nos clients dans un esprit de partenariat, axé sur la durée. Une consultation sur l’utilisation fiable, préservant les ressources de nos produits et l’échange concernant vos attentes constituent une partie intégrante de notre portefeuille de prestations.

Nous minimisons les impacts environnementaux: nos produits et services se veulent de contribuer à la protection de l’environnement et à la préservation des ressources, tout au long de la chaîne de valeur ajoutée; notre objectif étant la création de générations de produits continuellement plus efficaces.

Apprenezen davantage sur la "Responsabilité pour ses produits" chez Voith à l’adresse: http://voith.com/ca/fr/produits-et-services-93.html et dans le rapport de durabilité 2015.

Les économies d'énergie potentielles en faveur des fabricants de papier

Afin d'identifier les économies potentielles en matière d'énergie et de ressources dans le secteur de la fabrication de papier, Voith Paper utilise la méthode Life Cycle Assessment (LCA). Grâce à cette méthode, le groupe constate l'impact environnemental de ses machines à papier. Les clients profitent ainsi de produits qui génèrent nettement moins d'émissions de CO2 et qui réduisent les coûts.

Un LCA examine l'impact d’un produit sur l'environnement tout au long de son cycle de vie, en partant des ressources consacrées à la production et au transport jusqu'à son utilisation et à la gestion des déchets. Les extractions de matières premières et les émissions sont par exemple répertoriées. Les émissions de CO2 ont particulièrement pris de l’importance ces dernières années. Signalées en tant qu’empreinte carbone, elles indiquent de quelle manière un produit influe sur le climat. Toujours plus de clients de Voith Paper sont demandeurs de tels procédés de production économiques - cette industrie fait finalement partie des secteurs économiques les plus consommateurs en énergie.

Le LCA s’est révélé être une opération coûteuse: pour chaque composant, il était nécessaire de recueillir l’ensemble des informations concernant le poids, la composition des matériaux et les impacts environnementaux y étant associés. Au final, un bilan environnemental transparent a été établi qui, dans le même temps renseignait sur les potentiels d'économies d'énergie et de ressources possibles. Le résultat a démontré que la plus grande part de l'impact sur l'environnement se produit essentiellement pendant la phase d'utilisation du produit, c'est-à-dire pendant la production du papier. Le levier le plus important pour la protection du climat est donc le développement de technologies d'économie d'énergie et de produits pour l'industrie du papier - aussi bien pour les nouvelles machines que pour le rééquipement des usines existantes.

« L'un des objectifs est d'améliorer les flux des matériaux externes et internes dans la production de papier. La planification intègre la production énergétique, l'approvisionnement en matières premières et le transport », a déclaré Ewald Budweiser, responsable de la conception des usines. Ainsi, Voith aide non seulement ses clients à agir de façon responsable envers l'environnement et le climat, mais permet également de réduire les coûts de manière significative face à la hausse des prix de l'énergie.

Voith collabore aussi dans ce sens avec le CEPI, l’association des industries papetières européennes. Certains experts de Voith ont également participé à l’élaboration du programme climatique pour l’ensemble du secteur que l'organisation a présenté en novembre 2011. La « feuille de route 2050 du CEPI » présente les voies grâce auxquelles le secteur peut réduire de 80 pour cent ses émissions de CO2 d'ici 2050.